AVEC UNE SEMELLE, ON COURT MIEUX ?

OUI, si on a des soucis de santé: pieds plats, pieds creux, arthrose, hallux valgus, tendinite… En préventif, l’or thèse plantaire permet de corriger appuis et posture, limiter les contraintes mécaniques et éviter les blessures. En curatif, elle soulagera la douleur (voûte plantaire, dos, genoux…) en rétablissant l’équilibre de l’ensemble du corps par un meilleur positionnement du pied. Et préviendra, par exemple, l’apparition de l’épine calcanéenne…

 

OUl si on augmente sa charge de travail : Une orthèse optimisera alors la qualité des appuis sur l’avant-pied : on évite glissement, friction dans la chaussure. Bien placé, le matériau technique dynamisera le travail pour tenter d’optimiser ses performances.

 

NON, si tout va bien: une orthèse sans réel besoin n’apportera qu’un surcroît de confort si on court sur du très dur. Inutile donc d’ajouter des artifices qui ne vont pas améliorer les capacités personnelles.

 

NON, si on achète n’importe quoi: une vraie orthèse se fait chez un podologue, sur mesure, avec des matériaux techniques. Les semelles du commerce peuvent soulager un temps mais s’avérer pires que tout : excès d amorti donc perte de stabilité, diminution des capteurs d’alerte lors de l’Impact, perte de qualité musculaire et, au finish, davantage de blessures…

 

La recommandation

Consultez le podologue avant d’avoir mal. Surtout si vous êtes débutants ou faites du long. Et, bien sûr, si vous avez des souci de santé. Une orthèse plantaire (env. 150 €), encaisse 2000 km, se renouvelle tous les un à deux ans (maximum) même si on se sent bien avec. Après blessure, faites toujours un bilan chez le podologue.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*